Goguettes de ZAD

Plusieurs goguettes chantées à l’occasion de rassemblements sur des Zones À Défendre…

1- Goguette blues écrite lors des « Rencontres Nomades » d’août 2017 sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

On continue à résister, et à occuper
Sur la ZAD de No-otre-Dame

On ne laiss’ra pas les flics expulser, expulser, expulser
On  ne laiss’ra pas les flics expulser
On continue à résister, et à occuper
Sur la ZAD de No-otre-Dame

On laiss’ra pas 3 costards décider, décider, décider
On laiss’ra pas 3 costards décider
On continue à résister, et à occuper
Sur la ZAD de No-otre-Dame

2- Variante chantée sur le même air à St-Julien-Molin-Molette à propos de la carrière Delmonico Dorel (DD) dont la fin d’exploitation prévue pour 2020 est remise en cause par un projet d’extension de 30 ans que le préfet déclare d’intérêt général, avis contesté par le Collectif des riverains, par la Mairie, par le Parc régional du Pilat…

On ne laiss’ra pas DD exploiter, exploiter, exploiter
On ne laiss’ra pas DD exploiter
On continue à résister, et en 2020
Il doit DD-é-gager

On ne laiss’ra pas l’préfet imposer, imposer, imposer
On ne laiss’ra pas l’préfet imposer
On continue à résister, 2 villages à sauver
Le peuple doit dé-é-cider

3- Autre goguette contre l’extension de la carrière de St-Julien-Molin-Molette, sur l’air de « Touchez pas la plaine »

Touchez pas la montagne, touchez pas
Et levez vos sales pattes de là
Bull-dozers, extractionnistes de mafia
Le montagne ne vous regarde pas

Touchez pas la montagne, touchez pas
Elle est à tous, et à tous restera
Si vous creusez, ne vous en faites pas
C’est le peuple qui vous en chassera

4- Deux autres goguettes contre l’extension de la carrière de St-Julien-Molin-Molette : pour exprimer son ras-le-bol vis-à-vis du mépris du préfet qui n’a pas tenu compte des résultats de l’enquête publique précédente, le Collectif des riverains appelait au boycott de la 3ème enquête publique (été 2019)…

Sur l’air de « Un éléphant se balançait… » :

Une enquête publique
pour nous faire croire
Qu’on nous écoute, mais la préf’
a déjà décidé

2 enquêtes publiques…

3 enquêtes publiques…

Sur l’air de « 10 hirondelles qui volent dans bois… » :

200 camions qui passent dans St-Ju
Mais comment ferons-nous
pour traverser la rue
x2

Le préfet fait passer l’intérêt du carrier
Au détriment du bien-être des habitants
x2

300 camions…

500 camions…

900 camions…

1000 habitants qui occupent la rue
Comment f ’ront les camions
pour traverser St-Ju !
x2

On en a marre de manger la poussière
Il est grand temps d’arrêter cette carrière !
x2