Chant italien du début du 20e siècle, lié aux luttes des travailleuses des campagnes pour les huit heures de travail. Il était répandu, sous de nombreuses variantes, dans toute la plaine du Pô.

Traduction :
Si huit heures vous semblent courtes, essayez donc de travailler et vous verrez la différence entre travailler et commander / Faisons donc comme en Russie, qui ne travaille pas ne mange pas ; vous verrez que ces lâches messieurs se mettront au travail / Nos mères nous l’ont bien dit, que sur (le fronton) de la chambre (du travail) était écrit que nous voulons la liberté.

 

Se otto ore vi sembran poche,
provate voi a lavorare
e troverete la differenza
di lavorar e di comandar.

E noi faremo come la Russia
chi non lavora non mangerà ;
e quei vigliacchi di quei signori
andranno loro a lavorar.

Le nostre madri ce l’hanno detto
che sulla camera c’era scritto
che sulla camera c’era scritto
che noi vogliamo la libertà

Se otto ore vi sembran poche,
provate voi a lavorare
e troverete la differenza
di lavorar e di comandar.