Cellule de déguisement

Texte et musique de Grail’ôli, arrangé par la Lutte enchantée de Marseille.

Sous tes jambières, sous ta visière
Dans ta panoplie anti-guérilla
Il y a un derrière qui sait la manière
Qui sait la manière de danser la samba
Sous ton gilet, sous ton bouclier
Dans tes lourdes rangers de combat
Ce bon son t’appelle, tes pensées s’entremêlent
Ça y est tu sens c’est ton cœur qui bat !

Libère-toi, Compagnon Républicain d’Sécurité x4

Ton pied tapote, tes fesses tremblotent
Tu te demandes ce que tu as
T’oublies tes menottes, serait-ce ces notes
Ton taser t’fait pas cet effet-là
Ça y est tu danses bientôt t’es en transe
Que dirait ton chef en voyant ça
Quitte la brigade, rejoins la mascarade
Carnaval t’accueille dans ses bras !

Libère-toi, Compagnon Républicain d’Sécurité x4

T’as quitté ton casque, tu portes un masque
De la fête tu es le roi
Quelle est cette ombre, derrière les décombres
Qui surgit et se pointe sur toi
C’est ta section ! Ton bataillon !
Qui a pour ordre d’arrêter ça
C’est ton copain René qui vient te matraquer
T’embarquer pour mieux te dégriser

Libère-toi, Compagnon Républicain d’Sécurité x4

Alors tu te réveilles…
Ce n’sera plus pareil…
À Carême… (à Carême… à Carême…)
Tu démissionneras !